La Nièvre est assurément l’une des destinations les plus favorables aux activités de pêche. Avec ses 6 500 km de rivière et de plan d’eau, il faut dire que ce département ne manque pas de spots dédiés à la pêche. Mieux, il est réputé pour la richesse halieutique de ses rivières et plans d’eau. Si vous êtes de passage dans la région, partez à la découverte de ces merveilleuses ressources.

Les spots de pêche

Au cœur de la Nièvre, de nombreux lieux aquatiques sont privilégiés par les pêcheurs pour la richesse de leurs eaux. 

L’étang de Vaux

L’étang de Vaux est une vaste étendue d’eau qui couvre près de 110 hectares de superficie. Entouré de bois, il n’est réellement accessible que par barque. Classé au rang des Espaces Naturels Sensibles, il privilégie une approche écologique très poussée en prônant notamment la pratique du No-kill pour la pêche des brochets.

La Cure

La Cure est l’une des principales rivières du Morvan. Elle est particulièrement prisée par les amateurs de pêche à la mouche et de pêche au toc. D’une longueur de 112 km, elle offre un cadre pittoresque aux eaux rapides et ocre. À ce jour, elle doit sa renommée à la grande quantité d’écrevisses et de truites qu’elle renferme.

Le lac de Saint-Agnan

Le lac de Saint-Agnan est un spot qui se trouve dans le Parc Naturel Régional du Morvan. Entouré de grandes prairies et de forêts, il s’étend sur un magnifique espace sauvage d’environ 150 hectares. Ses profondeurs sont parsemées de rochers et de souches d’arbre qui attirent aisément les brochets et perches de la région.

Les espèces de poisson

La Nièvre est un département qui est caractérisé par une grande diversité piscicole. Plus de 40 espèces de poisson sont ainsi recensés dans ses eaux.

La carpe

La carpe occupe une place de choix dans la pisciculture du département. Elle est reconnaissable à son corps allongé tacheté d’une coloration jaune sur l’abdomen et brune sur le dos. Elle se retrouve généralement dans les eaux plus ou moins stagnantes de la Nièvre. Sa pêche nécessite une bonne technique et de l’expérience.

L’ablette

L’ablette est un poisson de petite taille qui se distingue par la couleur argentée de ses écailles. Habitant dans les eaux claires, cette sardine d’eau douce se déplace souvent en banc de 100 poissons. En période de chaleur, on peut les apercevoir en train de piper à la surface des eaux. Toutefois, cette espèce préfère se réfugier dans les fonds aquatiques lorsqu’il fait froid.

Le Goujon

Reconnaissable entre mille, le goujon est un poisson au corps allongé, avec de grands yeux et une grosse tête. Sa particularité réside dans le fait que ses nageoires sont dotées de tache noire et que son dos présente des coloris vert bleu. En principe, la pêche au Goujon s’effectue plutôt dans les lacs et des eaux calmes du département.

Le vairon

Caractérisé par un dos gris-vert, le vairon est une espèce de très petite taille. Il vit généralement dans les cours d’eau. Très apprécié par les pêcheurs de truite, il est souvent utilisé comme appât. Sa pêche est relativement simple, surtout lorsque le pêcheur adopte une bonne technique.